Rechercher
  • Jean-Philippe

« Notre seigneur est celui qui a donné à chaque chose sa propre nature puis Il l’a dirigé. »


L'harmonie et l'équilibre


Nous trouvons dans le Coran les versets suivants :


Notre seigneur est celui qui a donné à chaque chose sa propre nature puis Il l’a dirigé. [1]

Quant à la terre, nous y avons établi des montagnes et fait pousser toute chose de manière équilibrée. »[2]

Nous avons créé toute chose avec mesures. »[3]

Ces versets montrent que Dieu a donné à chaque élément de la nature une nature propre et une fonction et Il a fait que toutes ces fonctions se complètent pour arriver à un système harmonieux.

Et le fait que chaque chose ait été faite avec mesure montre justement l'équilibre entre les différents éléments de la nature. C'est-à-dire que chacun a sa fonction mais aucun ne peut se développer au détriment des autres. Toutes ces fonctions sont plutôt organisées dans un système harmonieux et équilibré de sorte qu'elles se complètent les unes les autres.


Et c’est ce qui rend la nature si complexe et qui fait que l’Homme génère parfois de vrais désastres écologiques par la rupture de ces équilibres. Par exemple, en 1859, 27 lapins sont introduits sur le continent Australien pour la chasse. Or l’absence de prédateurs sur le contient a permis à ces lapins de donner naissance à 5 milliards de descendants qui vont causer des dégâts considérables à l’échelle du continent ! On comprend bien à travers ce tout petit exemple l’importance de cet équilibre que Dieu a mis sur Terre. Et on comprend aussi aisément comment l’apparition de l’Homme sur Terre peut totalement bouleverser cette harmonie.


Un autre verset du Coran nous apporte une précision supplémentaire :


Et ne semez pas la corruption sur terre après qu'elle ait été établie. [4]

Ce verset nous apprend que cette harmonie et cet équilibre dans la nature ont été établis avant l’arrivée de l’Homme. Ce dernier est donc apparu sur Terre dans ce contexte de perfection de la nature.


Cet être humain va être doté de spécificités, de particularités que l’on ne trouve pas chez les autres éléments de la nature. La première est le langage :


Et Dieu enseigna à Adam les noms, tous [5]

Le prophète Muhammad (sur lui soit la paix) a précisé que ce que Dieu a enseigné à Adam fut "le nom de chaque chose" [6]


Nous pourrions dire que d’autres êtres vivants communiquent entre eux et donc en quoi le langage de l’Homme serait-il une spécificité ?


Un autre verset du Coran va nous apporter des précisions :


Le Tout Miséricordieux.
Il a enseigné la lecture.
Il a créé l’homme.
Il lui a appris à s’exprimer clairement. [7]

Ce dernier verset nous parle de cette capacité qu’à l’humain à s’exprimer clairement, à être capable de produire énormément de son, et de pouvoir partager une multitude de sentiments, mais aussi des concepts très complexes. Ce langage permet de transmettre des informations très précises et des marques de reconnaissance et d'affection. C’est une particularité que l’on ne trouve pas de manière si complexe et développée ailleurs dans le monde vivant.


L’être humain a une seconde caractéristique qui le distingue du reste du monde vivant : il a le choix de sa destinée. Contrairement aux autres créatures qui vivent selon un automatisme décidé par le Créateur, l’Homme peut choisir et orienter sa vie.


Le verset suivant vient confirmer ces propos :


Et dis : « La vérité émane de votre Seigneur ». Quiconque le veut, qu’il croie et quiconque le veut qu’il mécroie [8]

Contrairement aux autres créatures, les êtres humains peuvent décider ou pas d’accomplir une action en sachant consciemment les impacts (positifs ou négatifs) que cette action peut avoir.

Grâce à ces spécificités, les humains vont pouvoir analyser et comprendre leur environnement, transmettre ces informations et ces savoirs, prendre des décisions et agir comme ils le souhaitent. Et ils n’agiront pas seul car ce langage va leur permettre de s’organiser en sociétés complexes qui auront un pouvoir d’action beaucoup plus important encore.

La responsabilité de l’Homme vis-à-vis de la nature


L’être humain, du fait de ces spécificités, va se voir confier une mission particulière : celle de maintenir cet ordre établi par Dieu sur la Terre !


On trouve dans le Coran le verset suivant :


Et lorsque Dieu dit aux anges : « Je vais mettre sur terre un responsable [9]

Nous avons dit que Dieu a établi la terre, a assigné à chaque élément une fonction et a organisé tous les éléments en un système équilibré et harmonieux. En mettant l’humain responsable, il lui demande de maintenir cet ordre. Et pour cela, il faudra que chaque élément de la nature puisse accomplir la fonction pour laquelle il est là. Sinon, l’équilibre sera rompu ce qui entrainera des désordres.


Cette responsabilité nous incombe donc de prendre soin de tous les êtres qui peuplent la terre. Dans le cas d’un animal domestique ou d’une plante cultivée, nous avons la responsabilité de leur apporter tout ce dont ils ont besoin : abris, nourriture, soins, en conformité avec leur biologie et leur physiologie. Dans le cas de la faune et la flore sauvage, nous avons la responsabilité de maintenir leur milieu de sorte qu’ils puissent pourvoir à leurs besoins et ne pas être déranger. Et pour les éléments non-vivants, notre rôle consiste à les laisser dans leur état originel ou à les restaurer si un déséquilibre se produit.


Cette responsabilité va également nécessiter pour nous de nous opposer fermement au mal que pourraient connaitre certains de nos semblables. En effet, le Coran nous apprend que certains des êtres humains n’auront pas ce souci de la nature et vont consciemment lui causer du tort pour atteindre leurs objectifs personnels :


Il y a parmi les gens celui dont la parole sur la vie présente te plaît et qui prend à témoin de ce qu'il a dans le cœur tandis que c'est le plus acharné disputeur. Dès qu'il tourne le dos il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager la faune et la flore. Et Dieu n'aime pas le désordre. [10]

Nous pouvons déduire de tous ces versets le rôle fondamental de l'Humain sur la Terre : Nous devons non seulement ne pas commettre de torts à la nature, mais également être vigilants et protéger la nature de ceux qui pourraient lui nuire.


[1] Coran, sourate 20, versets 50 [2] Coran, sourate 15, verset 19 [3] Coran, sourate 54, verset 49 [4] Coran, Sourate 7 verset 56 [5] Coran, sourate 2 verset 31 [6] Al-Bukhârî, 4206, kitâb ut-tafsîr [7] Coran, sourate 55, verset 1 à 4 [8] Coran, sourate 18, verset 29 [9] Coran, sourate 2, verset 30 [10] Coran, sourate 2, versets 204 et 205.

3 vues0 commentaire